/ /
/

Symptômes et solutions au stress chez le chat

Symptômes et solutions au stress chez le chat

Écrit par les experts Ooreka

Stock.xchng

Aujourd'hui, le stress est devenu pour l'Homme un problème de la vie moderne. Il peut en être de même pour les chats !

Attachés à leur routine et leurs habitudes, les chats sont des animaux casaniers. Ainsi, même une très simple modification dans leurs lieux de vie peut les perturber. Chez les chats vivant à l'intérieur, et qui ne peuvent éviter ou fuir des sources de stress, ils sont alors plus enclins à devenir anxieux et à développer un certain nombre de problèmes de santé ou de comportement. Explications.

Différentes causes de stress chez les chats

Les chats sont très sensibles aux changements de l'environnement dans lequel ils vivent et ont leurs habitudes quotidiennes. De très nombreux facteurs peuvent ainsi être des sources de stress qu'ils ne peuvent pas fuir, à l'inverse des chats sauvages.

L'anxiété chez le chat peut ainsi être déclenchée par :

  • De nouvelles odeurs accompagnées ou non de nouveaux bruits.
  • L'absence d'un ou de plusieurs membres de la famille ou encore l'arrivée d'un enfant au sein de cette même famille.
  • L'arrivée d'un nouvel animal, qu'il s'agisse d'un autre chat ou non. Le chat peut ainsi développer une anxiété liée au partage du territoire qu'il estime alors restreint.
  • Un changement dans le mode de distribution alimentaire.

Bon à savoir : un chat à l'état sauvage fait entre 15 et 20 repas par jour, il est donc conseillé de fractionner au maximum sa ration journalière et de lui apprendre à gérer lui-même sa ration dans la journée. Ce faisant, ils n'auront pas peur de manquer et ne développeront pas une source d'anxiété face à la nourriture donnée seulement une ou deux fois par jour.

Comment se manifeste ce stress ?

Changements physiques du chat

Les chats expriment leur stress différemment selon leur propre personnalité. Cependant, face à une situation de stress ou une agression potentielle, les changements corporels sont aisément repérables :

  • Le cœur du chat va battre plus vite.
  • Ses pupilles vont se dilater.
  • Ses poils seront hérissés.
  • L'animal semblera ainsi prêt à se battre ou à fuir.

D'autres manifestations fréquentes du stress peuvent également apparaître comme :

  • Des miaulements beaucoup plus plaintifs, de manière répétée ou un état de vigilance permanent.
  • Une malpropreté à laquelle il ne vous a pas habitué ou un marquage urinaire plus prononcé.
  • Un léchage excessif pouvant aller jusqu'à l'automutilation.
  • Le fait de rester immobile voire de se cacher.
  • Une augmentation ou au contraire une forte perte d'appétit.

Bon à savoir : tous ces symptômes peuvent aussi apparaître en cas de maladies du chat, il est alors préférable de consulter un vétérinaire afin d'écarter tout problème de santé.

Maladies pouvant être liées au stress

Un état de stress, chronique ou aigu, peut avoir un impact sur la santé du chat. Il peut ainsi contribuer ou exacerber des problèmes tels que :

  • Des cystites.
  • Des problèmes dermatologiques.
  • L'obésité ou encore une perte importante de poids.
  • Une production élevée de cortisol entraînant une diminution des défenses immunitaires et rendant l'organisme du chat plus sensible aux maladies infectieuses.

Quelles solutions face au stress du chat ?

Si un chat présente certains des symptômes listés ci-dessus, le premier réflexe à avoir est de consulter un vétérinaire. S'il n'est pas malade, on pourra alors suspecter que le stress est à l'origine de son comportement.

En recherchant les éventuelles causes d'une anxiété, il convient de mettre en place des mesures ou traitements pour la faire diminuer. Ils peuvent ainsi prendre la forme :

  • de traitements médicamenteux prescrits par le vétérinaire ;
  • de modifications dans l'environnement de vie du chat afin de diminuer la ou les causes du stress ;
  • d'éviter de punir un chat anxieux ou stressé ;
  • d'essayer de comprendre puis de diminuer les conflits entre les chats s'ils sont désormais plusieurs dans un même environnement ;
  • de passer davantage de temps avec lui et, en cas d'absence, de lui fournir des moyens de distraction comme des jeux, des arbres à chat, un grilloir, etc.

Bon à savoir : si de telles mesures ne permettent pas un retour à la normale, vous pouvez également vous tourner vers une consultation avec un vétérinaire comportementaliste.

En savoir plus sur les chats et leurs comportements pour mieux les comprendre :

Besoin d'assurance pour votre chat ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les assurances


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides