Pelade du chat

Écrit par les experts Ooreka

La pelade du chat, une perte de poils, peut avoir des origines multiples. Certaines sont liées à une maladie, d'autres sont naturelles et se gèrent grâce au toilettage régulier.

Pelade : la perte de poils naturelle

Tous les propriétaires de chats sont confrontés au problème de la perte de poils de leur animal. Le poil a une durée de vie limitée : quand il est mort, il se détache et tombe. C'est un processus normal :

  • Il existe deux saisons de mue par an : au printemps et à l'automne. Durant ces périodes, le chat perd beaucoup de poils.
  • Les poils morts se distinguent des autres par un léger changement de couleur et une texture plus rêche.
  • Le nouveau pelage pousse en même temps que la chute et remplace l'ancien.
  • Il n'y a pas de races qui perdent plus leurs poils. On peut avoir l'impression que les races à poils longs en perdent plus : c'est faux, cela se voit seulement davantage.

Pelade : la perte de poils pathologique

La pelade, naturelle dans la vie du chat, peut parfois révéler un problème plus grave. Une dépilation peut être générale ou localisée et associée à une maladie :

Pelade du chat a.otge CC BY NC ND Flickr
  • maladies de peau (pyodermite, gale, teigne, dermatite par allergie aux piqûres de puces) ;
  • maladies métaboliques (problèmes hormonaux, hypothyroïdie, maladie de Cushing,...) ;
  • troubles du comportement ;
  • allergie.

Dans les cas pathologiques, l'animal présente souvent des :

  • plaques rouges ;
  • pertes de poils étendues et symétriques sur le corps ;
  • pellicules ;
  • démangeaisons.

Comment soigner la pelade ?

Il est indispensable d'effectuer un toilettage régulier de votre chat en le brossant surtout aux périodes de mue pour :

  • éliminer les poils morts ;
  • éviter que le chat ne les avale.

En dehors de toute pathologie, c'est l'alimentation qui permet d'obtenir un pelage de qualité :

  • Il est donc indispensable de donner des croquettes haut de gamme à son chat.
  • Il existe également des compléments alimentaires pour le pelage (à base d'acide gras et de vitamines).

En cas de doute sur la cause de la perte de poils, mieux vaut consulter votre vétérinaire qui pourra :

  • identifier un problème de santé ;
  • ou vous conseiller un changement d'alimentation.

Besoin d'assurance pour votre chat ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les assurances

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
SA
samuel amiot

assurance dommages

Expert

JF
jérôme fondaire

Éducateur canin diplômé d'État | feli'cyno

Expert

yves renaud

assureur conseil | expertise assurances conseil

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chats

Tout le guide pratique