Péritonite infectieuse féline (PIF)

Écrit par les experts Ooreka

La PIF (ou péritonite infectieuse féline) est une grave maladie infectieuse. Comme le FIV, la leucose, le coryza et le typhus, il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle pour le chat, pour laquelle il n'existe pas de vaccin.

Définition de la PIF

La péritonite infectieuse féline (PIF) est provoquée par un coronavirus qui se transmet entre chats contaminés. Ses principales caractéristiques sont les suivantes :

  • La PIF est un virus très contagieux pouvant vivre jusqu'à 6 semaines en milieu naturel.
  • Des chats peuvent être infectés par un coronavirus intestinal et vivre sans aucun symptôme pendant de nombreuses années. C'est à l'occasion d'un stress (nouveau maître, déménagement...) que la maladie peut se réveiller et attaquer l'organisme du chat. Le virus migre alors hors de l'intestin et provoque la péritonite infectieuse féline.
  • Les chats affaiblis ou abritant de nombreux coronavirus, comme les chatons ou les chats vivant en collectivité (refuge, élevages), ont plus de risque de voir le virus muter.

Bon à savoir : on relève qu'1 chat contaminé sur 5 développe la maladie.

Comment se déroule la contamination ?

Péritonite infectieuse féline (PIF) менко 123 RF

La PIF est une maladie extrêmement contagieuse ; sa contamination est donc très rapide :

  • Celle-ci se fait principalement par l'intermédiaire de la litière car le virus est surtout présent dans les selles.
  • Les autres modes de transmission (léchage, gamelle commune, par le placenta...) sont rares.

Les symptômes de la PIF

Il faut savoir que la PIF peut se présenter sous 2 formes qui entraînent chacune des symptômes plus spécifiques :

  • Une forme humide qui représente 60 à 70 % des cas de chats malades et possède l'évolution la plus rapide. Dans cette forme, l'abdomen et le thorax se remplissent de liquide entraînant des :
    • difficultés respiratoires ;
    • diarrhées ;
    • vomissements...
  • Une forme sèche au cours de laquelle des nodules se fixent sur les organes, entraînant leur défaillance. Cependant, cette forme est la plus difficile à diagnostiquer par les vétérinaires, car elle ne présente souvent pas de symptôme.

De manière générale, les principaux symptômes de la péritonite infectieuse féline sont :

  • un épanchement liquide qui s'accumule dans le ventre ou autour des poumons ;
  • une fièvre ;
  • un amaigrissement ;
  • une forte dégradation de l'état général ;
  • une infection oculaire ;
  • des troubles neurologiques.

Quel traitement ?

On peut dépister la présence du virus en pratiquant un test sanguin. Mais il n'existe pas de traitement efficace contre cette maladie. Cependant, une médicamentation à base de cortisone et d'interféron peut soulager le chat. Malgré cela, l'issue de la maladie est toujours fatale.

Pas de vaccin contre la PIF

Il n'existe pas de vaccin contre la péritonite infectieuse féline. Cependant, vous pouvez prévenir le développement de cette maladie, touchant principalement des chats vivant en collectivité, grâce à une bonne hygiène des locaux et du matériel.

Besoin d'assurance pour votre chat ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les assurances

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chats

Tout le guide pratique