Sécurité du chat

Écrit par les experts Ooreka

Le balcon ou la fenêtre constitue un poste d'observation apprécié des chats. Cependant, même si les chats sont des animaux agiles et résistants, la chute est un risque possible d'accident face auquel il vous faudra connaître les soins d'urgence.

Balcons et chat : les réflexes du chat dans la chute

Les félins ont une capacité étonnante à retomber sur leurs pattes qui leur permet de survivre à nombre de chutes par un balcon ou une fenêtre. Cependant, ils peuvent avoir des lésions importantes.

Le réflexe de redressement

Ce réflexe de redressement :

  • apparaît chez le chaton vers 3 à 4 semaines ;
  • est totalement maîtrisé à 7 semaines ;
  • se manifeste à partir d'une hauteur de 1 mètre environ.

Ce réflexe est rendu possible grâce à :

  • la colonne vertébrale très flexible des chats ;
  • leur organe vestibulaire (qui détecte les sensations liées à l'équilibre) ;
  • et leurs vibrisses (les moustaches).

Par conséquent, voici ce qui se produit lorsqu'un chat tombe :

  • Il distingue le haut du bas grâce à sa vue et à son organe vestibulaire situé dans l'oreille. Par ailleurs, ses vibrisses lui permettent d'évaluer la distance du sol.
  • Une fois ces paramètres déterminés, il retourne d'abord l'avant de son corps, puis l'arrière en détendant les pattes avant puis arrière. Ce mouvement entraîne la torsion de la moitié avant de son corps de 90 %, puis de la moitié arrière de 10 %.
  • Il inverse ensuite le processus afin d'obtenir une rotation complète de son corps, à 180°, afin de pouvoir atterrir sans dommages.
  • Il replie enfin les pattes afin d'amortir sa chute.

Pourquoi les chats tombent-ils ?

De nombreux événements conduisent un chat à la chute :

  • Le chat, même très habile, peut trébucher.
  • Même s'il a la notion du vide, il peut être tenté par sauter pour attraper un pigeon qui passe. En effet, les félins arrivent à s'adapter à la vie en appartement, mais ils restent des prédateurs.
  • L'âge mûr entraîne également plus de risques : l'arthrite, le diabète, la sénilité peuvent provoquer une perte d'agilité et de discernement. Certains troubles entraînent même la perte de la notion du vide, de la hauteur ou du danger.
Sécurité du chat Jamie CC BY 2.0 / Flickr

Risques de la chute chez le chat

Le chat est plus exposé à une chute pendant certaines périodes de l'année. Et même s'il s'en sort souvent indemne, des risques de lésions sont courantes.

Les périodes de chute

Il faut savoir qu'il existe 2 « saisons des chutes » : le printemps et l'automne. À ces périodes, les instincts de reproduction et de chasse se réveillent. Les chats peuvent alors être frustrés par leur vie en intérieur. Il faut donc surveiller attentivement son compagnon pour lequel le risque est plus grand qu'il s'aventure en terrain dangereux. Sachez détecter s'il :

  • change ses habitudes ;
  • passe plus de temps devant la fenêtre ;
  • miaule à la porte ;
  • claque des dents en voyant passer un oiseau.

Besoin d'assurance pour votre chat ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les assurances

Les risques

Le syndrome du chat parachutiste, tel que les vétérinaires le nomme, s'applique aux chats qui survivent à d'importantes chutes :

  • En dessous de 3 étages, les chats sont souvent indemnes ou très légèrement blessés.
  • Entre 3 et 5 étages, les lésions sont plus importantes, mais les chances de survie restent bonnes.
  • Au-delà de 5 étages, les chances de survie sont très faibles, à moins que la chute ait été amortie (arbre, buisson, auvent...).

Sécurité du chat : quelle protection ?

Pour éviter les accidents, il existe des filets et grillages de protection adaptés aux balcons :

  • Suivant le caractère plus ou moins aventureux du chat, un simple filet peut suffire (de couleur noire, vert foncé ou transparent).
  • Pour les chats très déterminés, un grillage avec retour en haut pour éviter que le chat l'escalade peut être nécessaire.

Protections de fenêtres

Comme les protections de balcon, il existe des filets de protection de fenêtres qui se fixent facilement sur le cadre de celles-ci. Un cas particulier est celui des fenêtres oscillo-battantes qui sont très dangereuses pour les chats :

  • Si l'ouverture est en bas, elles peuvent se refermer lorsqu'ils passent dessous et les coincer.
  • Si l'ouverture est en haut, l'angle formé entre la fenêtre et le cadre est très pointu. Un chat qui sauterait par cette ouverture y serait immédiatement coincé et en danger de mort. En effet, il risquerait l'éventration en tentant de se dégager.

Il existe heureusement des grilles de protection spécialement adaptées aux fenêtres oscillo-battantes.

Sécurité du chat : quel prix ?

Selon le système de protection choisi, les prix peuvent varier :

  • Filet de protection fenêtre : selon la taille, le prix varie environ de 8 € à 40 €.
  • Grille de protection fenêtre oscillo-battante : 5 à 10 € environ.
  • Grillage de protection balcon : sur devis, en fonction des dimensions.

Besoin d'assurance pour votre chat ? Comparez les tarifs gratuitement.

Comparer les assurances

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
YB
yves berard

retraite de l'assurance | audit conseil assistance

Expert

CH
céline houet

technicienne informatique

Expert

SA
samuel amiot

assurance dommages

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chats

Tout le guide pratique