Comment calmer une chatte en chaleur

Sommaire

Comment calmer une chatte en chaleur

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si votre chatte n'est pas stérilisée, elle va avoir régulièrement ses chaleurs, périodes durant lesquelles elle va chercher à s'accoupler avec un mâle. Et elle va le faire savoir ! Miaulements au milieu de la nuit, affections débordantes, éventuels marquages odorants… Une chatte en chaleur peut vite devenir insupportable.

Voici comment calmer une chatte en chaleur, temporairement ou définitivement.

Zoom sur les chaleurs de la chatte

Les premières chaleurs, ou œstrus, apparaissent chez la chatte entre l'age de 6 et 9 mois, même si certaines femelles sont plus précoces et d'autres, parmi les grandes races, plus tardives.
La période des chaleurs se calque sur la durée du jour. Elles commencent donc à la fin de l'hiver, en février, et se prolongent jusqu'en été (septembre).Les chattes vivant en intérieur, éclairées par des lumières artificielles, peuvent être en chaleur toute l'année.
L'ensemble du cycle œstral dure une vingtaine de jours (entre 18 et 24 jours), mais la période durant laquelle la femelle cherche à s'accoupler dure entre 4 à 10 jours. Tant qu'elle ne s'est pas accouplée, la chatte revient en chaleur toutes les 2 à 4 semaines.

Les manifestations les plus visibles sont :

  • un comportement anormalement affectif ;
  • des séances de toilettage fréquentes ;
  • des miaulements bruyants ;
  • des positions d'accouplement, la queue généralement placée sur le côté.
Lire l'article Ooreka

Option 1 : utilisez des méthodes douces

Si vous ne souhaitez pas stériliser votre chatte, il est possible d'essayer de calmer ses ardeurs. Ces méthodes douces n'interrompent pas le processus des chaleurs, mais peuvent permettre de calmer l'agitation sexuelle de la chatte. Leur efficacité varie énormément d'une chatte à l'autre. Attention au surdosage. Avant d'utiliser un produit pharmaceutique, parlez-en à un praticien.

  • Isolez-la et tenez-la éloignée de tout mâle.
  • Utilisez des produits phytosanitaires ou homéopathiques disponibles dans le commerce et destinés à calmer les comportements de la chatte.
  • La Polaramine est un médicament destiné aux allergies humaines. Il a un effet calmant chez le chat. Certains propriétaires en donnent pour apaiser leur chatte, surtout la nuit. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

Option 2 : calmez les chaleurs de votre chatte avec des méthodes contraceptives

Elles se présentent sous trois formes : les pilules, les injections et les implants sous-cutanés.

Pilules et injections

Pour prévenir les chaleurs, il est possible de donner à votre chatte des pilules contraceptives ou de  faire pratiquer des injections.Ces prises de contraceptif doivent se faire hors de la période des chaleurs. Selon les marques, les pilules sont à administrer une fois par semaine ou tous les 15 jours. Les injections hormonales se font tous les 4 mois. Prenez contact avec votre vétérinaire avant de commencer le traitement, votre chatte doit impérativement être pubère et non gestante.

Notez cependant que les pilules comme les injections contraceptives sont de moins en moins conseillées, voire totalement déconseillées par les professionnels, car elles contiennent des hormones de synthèse qui favorisent :

  • les risques de métrite (pus dans l'utérus);
  • le diabète ;
  • les tumeurs mammaires ;
  • la prise de poids.
Lire l'article Ooreka

Implants

La pose d'un implant sous-cutané pour une stérilisation temporaire est possible. Les implants ont une efficacité de plusieurs mois qui varie selon le principe actif (desloréline ou mélatonine) utilisé et la chatte.
Ils présentent l'intérêt d'être une contraception chimique réversible car s'ils sont retirés ou en fin d'activité, les chaleurs de la chatte se remettent en place.

Lire l'article Ooreka

Option 3 : faites stériliser votre chatte

Si vous ne souhaitez pas que que votre chatte se reproduise, la méthode la plus efficace pour calmer définitivement ses chaleurs est la stérilisation ou ovariectomie. C'est l'ablation chirurgicale des ovaires.
C'est actuellement la méthode la plus recommandée car elle permet de limiter :

  • les risques d’apparition de tumeurs mammaires, de mastose (hypertrophie rapide des glandes mammaires) et d'infections utérines ;
  • les rencontres entre chats (bagarre ou copulation) et donc la transmission de maladies virales type leucose ou FIV (syndrome d'immunodéficience acquise).

Sachez cependant que :

  • Tout retour en arrière est impossible.
  • Une prise de poids dans les mois qui suivent l'opération est possible. Prévenez-la en mettant en place avec votre vétérinaire un régime adapté à la chatte.

Coût de l'opération : entre 100 et 150 €.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Santé du chat

Sommaire

Les bases de la santé du chat

Santé du chat

Maladies du chat

Mal de ventre chez le chat Puce du chat Surdité du chat Faire le deuil de son chat Fin de vie du chat Coronavirus félin (FCoV) Cimetière pour chat Chat piqué par une guêpe, que faire ? Insuffisance rénale chez le chat Symptômes et solutions au stress chez le chat Blessure du chat Cystite du chat Morsure de chat Vétérinaire pour chat Que faire en cas de chat anorexique ? Chlamydiose du chat Chat qui boit beaucoup Phlébotome du chat Probiotiques pour chat Maladies du chat Chat fatigué FIV : sida du chat Hoquet du chat Chat qui ronfle Parasites internes du chat Infections de l'œil chez le chat Pilule pour chat Piroplasmose chez le chat Pelade du chat Dipylidium du chat Grossesse nerveuse de la chatte Aoûtats chez le chat Chat qui arrache ses poils, que faire ? Cystite idiopathique du chat Éternuement du chat Boiterie du chat Coryza du chat Infections urinaires du chat Chat empoisonné Gingivite du chat Température du chat Chat qui pleure, que faire ? Pyodermite chez le chat Chat qui ne mange pas Conjonctivite du chat Chat qui bave, que faire ? Épilepsie chez le chat Mauvaise haleine du chat Soigner l'otite du chat Mon chat tire la langue Chat albinos Enterrer son chat Vaccination du chat Échographie du chat Souffle au coeur du chat Sang dans les selles du chat Poux de chat Perte des moustaches du chat Chat qui vomit, que faire ? Hépatite du chat Rhinotrachéite virale féline Dépression chez le chat Chat maigre Pellicules de chat Vomissement du chat Maladie des griffes du chat (MGC) Constipation du chat Typhus du chat Calicivirose chez le chat Pica chez le chat Oreilles chaudes chez le chat La truffe chaude chez le chat Herpès du chat Chat atteint de la rage Lymphome du chat Gale du chat Abcès du chat Euthanasie du chat Chat au ventre qui pend Déshydratation du chat Sang dans les urines du chat Grippe du chat Chat au ventre gonflé Œil fermé chez le chat Teigne du chat Alopécie chez le chat Décès du chat Péritonite infectieuse féline (PIF) Chat boulimique Vers du chat Leucose féline Gale d'oreilles chez le chat Panleucopénie féline Pancréatite chez le chat Hyperthyroïdie du chat Collerette pour chat Maladie de Lyme chez le chat Eczéma du chat Cancer chez le chat Comment savoir si son chat est en fin de vie ? Tremblement du chat Vermifuge pour chat Asthme chez le chat Calmant pour chat Fibrosarcome du chat Tique du chat Intoxication du chat Maladies de peau des chats Toux du chat Diarrhée du chat Insuffisance rénale chronique du chat (IRC) Maladies du foie chez le chat Troubles respiratoires du chat Calculs urinaires chez le chat Chat enroué Allergies du chat Mycose du chat Gastro du chat Boules de poils chez le chat Dermatite par allergie aux piqures de puces chez le chat Faire piquer son chat Chat obèse Queue cassée du chat Diabète du chat Antiparasitaire chat Chat déshydraté Mon chat ne boit pas Acné du chat Laxatif pour chat Anti-puce pour chat Mon chat bave Ascaris du chat Levure de bière pour chat